Accueil > Annulation des compétitions en raison du grand froid

Annulation des compétitions en raison du grand froid

A l’attention des comités départementaux, régionaux et des commissions fédérales d’activité

Des conditions climatiques exceptionnelles qui se prolongent, conduisent à respecter des règles élémentaires de santé dans la pratique des activités sportives extèrieures. Comme le recommande le club des cardiologues du sport, toutes les activités intenses sont à proscrire en cas de températures infèrieures à - 5° ou supèrieures à 30°. La Direction Nationale Collégiale décide que l’ensemble des compétitions prévues dans cette pèriode de froid intense soientt annulées.

L’ensemble des structures départementales, régionales et nationales sont concernées par ces dispositions.

Vous trouverez ci-joint les recommandations du club des cardiologues du sport.

La Direction Nationale Collégiale de la FSGT

En ces périodes de grand froid, de pose la question ; peut-on pratiquer une activité sportive ? Quelles précautions et quels dangers. Sans être alarmiste, il faut prendre certaine précautions pour pratiquer un sport d’extérieur par températures proches ou en dessous de Zéro.

Pas de pratique pour les personnes ayant des problèmes cardio-respiratoires, souffrant d’asthme et pour les personnes au dessus de 40 ans (le coeur bat plus vite pour nous permettre de nous réchauffer. Un coeur jeune le supportera bien, mais pas une personne qui a déjà eu des problèmes d’ordre coronarien ou qui a eu un infarctus). A ce titre, le club des Cardiologue du sport a édité un doc "Coeur et Activité sportives les 10 règles d’or" et préconise d’éviter les activités intenses par des températures inférieures à -5°.

Bien se couvrir et particulier les parties du corps d’où la chaleur s’échappe le plus rapidement car la circulation sanguine se fait moins bien (tête, mains, pieds,)

Bien s’échauffer : échauffement plus long, et rester couvert même si on a l’impression d’avoir chaud S’hydrater, même si la sensation de soif se fait moins sentir ,pour éviter les spasmes dus au froid et qui pourraient conduire à l’infarctus du myocarde Ne pas prendre de douche chaude tout de suite après l’effort pour éviter le choc thermique

Ecouter son corps : un mal de tête qui persiste, une sensation de mal être, des difficultés à respirer doivent alerter. Dans ce cas il vaut mieux s’arrêter !!!

et surtout NE PAS VISER LA PERFORMANCE

Après l’effort, une bonne boisson chaude est recommandée

La pratique d’une activité sportive doit contribuer à l’amélioration de sa condition physique et être source de bien être. Il appartient donc à chacun de savoir la gérer et d’être responsable.

Fichier attachéTaille
Recommendations du club des cardiologues du sport49.97 Ko
Partager

Accès clubs

Agenda

L M M J V S D
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
 
Ajouter au calendrier

Intranet FSGT

Multimedia

Nos Partenaires

revue et publications

E-Boutique

Clubs près de chez vous