Accueil > Collectif Boxe Massilia : Et voici la boxe pop’ FSGT marseillaise !

Collectif Boxe Massilia : Et voici la boxe pop’ FSGT marseillaise !

Fort d’une trentaine de membres, le Collectif Boxe Massilia est un club de boxe anglaise relativement récent situé à Marseille, dans les Bouches-du-Rhône. Ouvert à tous les publics et impliqué dans diverses luttes (et en particulier syndicales), le club souhaite redonner à la pratique son origine populaire et prolétarienne... # Par Antoine Aubry

> article paru dans Sport et plein air août-septembre 2021, à retrouver ici en version numérique.

PHOTO : Le dimanche 13 juin dernier, une quarantaine de personnes étaient présentes lors de l’inauguration de la première salle du Collectif Boxe Massilia ! Le club espère que cette salle de boxe anglaise, située dans un quartier populaire du centre de Marseille, va attirer des familles qui ont souvent du mal à avoir accès aux loisirs sportifs.

Zone historique du centre de la ville de Marseille (Bouches-du-Rhône), le quartier du Panier a connu une belle agitation le dimanche 13 juin ! En effet, pendant plusieurs heures, des dizaines de personnes ont assisté ou participé à une exhibition et des cours de boxe anglaise organisés à l’occasion de l’inauguration d’une nouvelle salle aux mains du Collectif Boxe Massilia (CBM).

L’histoire de ce Collectif (mis à l’honneur dans le podcast-vidéo «Les 5’ de la FSGT déconfinée !» visible en intégralité sur la chaîne Youtube FSGT sport populaire) est récente puisqu’elle a «seulement» débuté fin 2017. «À l’époque, on était que deux ou trois personnes, toutes membres du comité chômeurs et précaires de la CGT», se souvient Jules, un de ses responsables. «En discutant pendant une action de soutien pour un camarade, nous avons réalisé qu’on avait fait ou qu’on faisait tous de la boxe anglaise et que l’un d’entre nous était même un professeur de la discipline !» Une petite équipe décide donc de se lancer ce qui va se révéler être une superbe aventure collective et des premiers cours démarrent dans les parcs ou sur les plages de la cité phocéenne.

Visibles aux yeux des badauds, ces séances attirent rapidement de nouveaux et de nouvelles pratiquant·es et le club, qui commence enfin à trouver quelques créneaux dans des salles, est officiellement créé en 2018. «À l’heure actuelle, notre association compte une trentaine de membres d’une moyenne d’âge de 30 ans, dont 50 % de féminines, et on accueille tout le monde», résume Maho Bah, son président. «Des amateurs et des amatrices de compétition ou de loisir qui proviennent de tous les horizons, et qui se réunissent plusieurs fois par semaine pour faire de la boxe populaire et prolétarienne ensemble...»

«Le Collectif Boxe Massilia se retrouve totalement dans l’histoire de la FSGT et son projet de sport pour tous.»

Car rendre la boxe anglaise populaire est quelque chose auquel tient fortement le Collectif Boxe Massilia ! «Cette discipline est certes aujourd’hui régit par le business et dirigée par les riches, mais elle appartient en réalité au prolétariat et doit être accessible à toutes et tous», assure Jules. «C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles nous nous sommes affiliés à la FSGT [en plus de la Fédération française de boxe], on se retrouve totalement dans son histoire et son projet de sport pour tous.» Afin de réussir cela, le club phocéen, par ailleurs très actif sur son site internet (boxemassilia.blogspot.com) ou sur Facebook, se débrouille pour mutualiser du matériel (gants, casques...) récupéré à droite et à gauche et a instauré une cotisation à 20 euros par mois. «Pour celles et ceux qui peuvent», tient à préciser Maho. «Et si on n’a pas d’argent et bien on ne paye pas !»

Outre la boxe anglaise, le CBM s’investit également dans différentes combats et en particulier dans des luttes syndicales (fin juin, ils ont par exemple organisé une soirée en soutien aux travailleurs immigrés du foyer Adoma Zoccola opposés au déménagement forcé de leurs locaux) et les deux-tiers de ses adhérent·es font désormais partie du comité chômeurs et précaires de la CGT. «Dans le club, il y a une réelle convergence au niveau de notre vision du sport et de nos idées politiques et cela a beaucoup aidé pour créer des liens entre nous et une ambiance familiale», confirme Nour, une autre responsable. «Une ambiance que nous avons réussi à maintenir cette saison malgré la crise du Covid-19 et qui a notamment permis à nos membres les plus isolés de mieux tenir le coup...»

Mais le plus gros de l’épidémie est maintenant derrière nous (du moins, on l’espère) et le Collectif a d’ailleurs reçu un joli cadeau pour fêter ça : la mise à disposition d'une salle dans le quartier du Panier par la Mairie de Marseille ! «Un quartier se gentrifiant de plus en plus, mais comptant toujours de nombreuses familles populaires qui ont souvent du mal à avoir accès à des loisirs sportifs», explique Nour. «Notre présence y est donc très importante.» Pour l’année qui arrive et les suivantes, le Collectif fourmille de projets ! «On est le seul club de boxe anglaise dans le comité FSGT des Bouches-du-Rhône et on veut y développer l’activité en poursuivant le travail réalisé au niveau des féminines et en s’ouvrant davantage aux enfants», indique Maho.

Autres objectifs : réaliser des formations d’animateur·rices et des compétitions avec la FSGT et peut-être s’ouvrir à d’autres disciplines… «On souhaite se réapproprier la boxe anglaise, mais aussi les autres sports de combat et même le sport tout court !», affirme Jules. «Si certains proposent par exemple de faire du badminton populaire à nos côtés, c’est avec un très grand plaisir que nous les accueillerons !» Avis aux amateurs et amatrices… #

Partager

Accès clubs

Agenda

L M M J V S D
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
Ajouter au calendrier

Intranet FSGT

Multimedia

Nos Partenaires

revue et publications

E-Boutique

Clubs près de chez vous